Accueil/ L'élevage des poules/ Témoignages

Roussette je t’aime !

Depuis qu’il a ses deux poules rousses, Raymond l’affirme : ma vie a changé ! Ce qui ne devait être au départ qu’une simple opération de recyclage des déchets s’est finalement mué en une relation homme/animal inattendue.

Tout a commencé au printemps dernier. La petite fille de Raymond entend parler d’une distribution de poules organisée par les services de la ville. « Ça tombe bien, papi a un jardin ! » s’enthousiasme aussitôt Léonie. C’est décidé, il faut convaincre Raymond d’adopter une paire de poules. Cela ne sera pas difficile puisque les poules sont rustiques et demandent moins d’entretien qu’un animal de compagnie. Sans oublier que lorsqu’il était enfant Raymond élevait lui-même quelques poules dans la maison familiale.

« …Pourquoi pas ! » répond celui-ci, trop content de voir l’excitation que suscite le projet auprès de Léonie. « À condition que tu m’aides à m’occuper d’elles une fois par semaine !

— Oh oui papili c’est promiiis !!! ».

Et voilà notre famille inscrite à l’opération qui doit se dérouler dans quelques semaines…

En quelques jours des centaines de foyers se sont portés volontaires. Il faut dire que la collectivité prend en charge une partie du coût. Mais pas si vite : on s’assure d’abord que les adoptants ont bien conscience des responsabilités qu’implique l’adoption de deux poules.

Taille du jardin, soin des animaux, alimentation etc. Chaque foyer rempli un petit questionnaire avec une lettre de motivation pour garantir la réussite de l’opération dans la durée. Et pour cause : les 200 poules distribuées vont permettre de recycler 30 tonnes de déchets organiques par an sur la commune. On compte donc sur chaque adoptant pour chouchouter les poulettes et veiller à la bonne absorption des restes de table !

Quelques jours interminables passent, Léonie et son grand père attendent avec impatience la réponse de la ville pour savoir s’ils ont été retenus pour participer à l’opération…

Alors que la date de la distribution approche à grands pas, l’espoir s’amenuise. Il faut dire que l’opération a été victime de son succès ! Mais une lettre avec le cachet de la ville arrive enfin au courrier… Raymond appelle sa petite fille pour ouvrir la lettre avec elle.

« C’est oui !!! » s’exclame-t-il, excité comme un enfant. « Il n’y a plus qu’à leur trouver un prénom et choisir l’emplacement du poulailler avant le grand jour ! ».

Le jour de la distribution, l’entreprise choisie pour l’opération est présente pour répondre à toutes les questions. Un guide pratique est remis de même qu’un pack comprenant la litière et l’alimentation (BIO) pour 1 mois. Car n’oublions pas qu’en plus des restes de repas, les poules doivent impérativement disposer d’un mélange de grains ! Bio de préférence 😉

6 mois après l’opération, Raymond est conquis : « J’avais oublié à quel point les poules sont des animaux attachants. Au-delà des bienfaits concrets qu’elles nous apportent – les œufs frais, les restes de table qu’on ne jette plus, le fumier pour les plantes et le potager – ce sont de vrais auxiliaires du jardin ! Quelle animation quand on va les retrouver, c’est fou elles nous font carrément la fête ! Elles ont même tissé un lien très spécial avec Léonie qui passe beaucoup de temps avec elles ».

Quand on passe du temps avec elles les poules deviennent très familières.

Renseignez-vous auprès des services de votre ville pour savoir si des opérations similaires sont organisées près de chez vous, ou commandez vos poules en direct de la ferme !

 

PartagerShare on Facebook299Share on Google+0

Articles similaires

1 Comment

  • Répondre
    PERRIN BUSNOT
    10/25/2018 at 12:46

    j ai deux poules et elles font la joie de notre vie.

  • Répondre