Accueil/ Les races de poules

Quelles poules auront la « cot » en 2016 ?

races-poules-2016-2017

Si les particuliers sont de plus en plus nombreux à vouloir des poules chez eux, leur choix se porte encore majoritairement sur la fameuse poule rousse, la plus célèbre des poules pondeuses.

Mais les demandes se diversifient progressivement, car s’intéresser aux poules, c’est aussi découvrir les dizaines de races issues de nos régions, dont certaines particulièrement étonnantes.

Les éleveurs rencontrés sur les foires avicoles le confirment : la poule d’ornement, c’est désormais la grande tendance ! « Une poule d’ornement ?!? » m’interpelle Arlette, une fermière rencontrée sur le marché de Louhans en plein cœur de la Bresse. « Vous parlez des jolies filles qu’on voit derrière Michel Drucker dans Vivement Dimanche ? ». Arlette vend ses poules pondeuses depuis 47 ans et pour elle une poule c’est fait pour pondre, point barre. Le reste, c’est de la poésie.

Ghislain-Journe-Poule-Bantam-Porcelaine

Et pourtant chère Arlette détrompez-vous ! C’est justement pour la poésie que de plus en plus de français recherchent ces poules « déco ». Car bien qu’elles soient parfois moins portées sur la ponte, il faut leur reconnaître un atout charme indéniable… Sans attendre levons le voile sur ces princesses du jardin qui feront fureur en 2016.

La poule Bantam 

Aaaaah la Bantam… Je pourrais écrire un roman sur Paulette, ma poule Bantam porcelaine. Autant le dire tout de suite, la ponte ça n’est pas son truc. Lorsque j’ouvre la porte du poulailler le matin elle se prélasse dans le pondoir avec sa meilleure copine la poule soie. Paulette a sans doute pensé que de cette manière je ne saurais pas qui d’elle ou de sa copine a pondu l’œuf. Mais vu la taille de Paulette, qui ne dépasse pas 500 grammes – gros atout de la Bantam qui la rend parfaite pour les petits jardins – je n’ai pas de doute sur l’origine de mon œuf quotidien. En fait, froussarde comme elle est, Paulette attend patiemment que sa copine accomplisse son devoir pour ne pas se retrouver toute seule dans le jardin. Car c’est là le côté très sympathique, voire drôle, de la Bantam. Elle est très pot de colle et se familiarise très vite avec les humains. D’ailleurs il m’arrive de la poser sur mon épaule où elle se sent vite à son aise ! Je la place en première position car elle est sans doute l’une des poules naines d’ornement les plus attachantes pour son caractère docile et son plumage vaporeux du plus bel effet. A noter que cette poule existe en différents coloris.

Poule Bantam et poule Soie

Poule Bantam et poule Soie

La poule Wyandotte

La Wyandotte est encore peu demandée car moins connue du grand public, toutefois quelle poule exceptionnelle ! A la fois remarquable pondeuse, excellente couveuse avec un instinct maternel très développé, la poule Wyandotte se distingue également avec son plumage aux motifs étonnants. Nul doute que vous garderez précieusement les plumes tombées pour les mettre sur un chapeau ou sur une création déco ! Existe en naine (1kg) et en grande taille (environ 2.5 kg).

Poule Wyandotte dorée

Poule Wyandotte dorée

La poule Ardennaise

Très agile et toute petite (pas plus de 500 grammes à l’âge adulte), la poule Ardennaise est très attachante. Les coloris dorés et argentés sont les plus demandés. Attention à bien éjointer cette poulette qui a tendance à se percher dans les arbres ! Même si ses œufs sont tous petits, cette poule naine pond plutôt bien.

Ardennaise argentée et ardennaise dorée

Ardennaise argentée et ardennaise dorée

La poule Soie

Ma nièce a nommé sa poule soie Nuage. On pourrait aussi l’appeler barbe à papa ! Nul doute que cette poule étonnante fera sensation dans votre jardin. Le pompon qui orne sa tête gène sa vue, raison pour laquelle mademoiselle se montre peu farouche. Attention toutefois à ne pas lui donner trop d’émotions et plutôt que de l’attraper, parlez-lui pour qu’elle repère votre présence. On pourrait croire que cette poule d’ornement qui semble sortie tout droit d’un spectacle de cabaret n’est pas très portée sur la ponte. Détrompez-vous, elle remplit le contrat non seulement comme pondeuse mais aussi comme couveuse. Pour les coloris, même si le blanc est le plus demandé la poule soie existe en différentes couleurs.

Poule Soie

Poule soie blanche

La poule Leghorn

Originaire d’Italie, la poule Leghorn est une incroyable poule pondeuse. Ses œufs à la coquille blanche la rendent populaire dans les pays du nord de l’Europe où ils sont plus prisés que les œufs roux. Déclinée en plusieurs coloris, la poule Leghorn est une volaille d’un gabarit moyen (environ 2 kg à l’âge adulte). Elle est très décorative en particulier sur les teintes dorées et argentées. Attention c’est une poule vive qui aime voler ! Si vous voulez être tranquille coupez-lui les plumes de vol sur l’une des deux ailes (technique de l’éjointage).

Leghorn argentée

Leghorn argentée

La poule Marans

Comment ne pas conclure cet article sans parler de la célèbre poule Marans ? Originaire de Charente Maritime cette poule pondeuse présente la particularité de pondre des œufs à la coquille couleur chocolat. Il se dit que ses œufs ont un goût unique, nous vous laisserons en juger par vous-même. La Marans n’est pas la plus productive des poules pondeuses puisqu’elle commence à pondre vers 6 mois et délivre une quantité annuelle inférieure aux autres pondeuses de compétition (la Rousse par exemple). Toutefois ses œufs ont en général un beau calibre. Et au-delà de cet aspect strictement productif, la poule Marans plaît beaucoup pour son beau gabarit (environ 3 kg à l’âge adulte) et la diversité de ses coloris – noirs cuivrés et coucou étant les plus demandés.

Marans noire cuivrée

Marans noire cuivrée

Cet article nous a été proposé par Ghislain du site farmili.com !

Si vous aussi vous souhaitez partager votre expérience avec vos poules, indiquez-le-moi dans la zone commentaire!

Crédits photos : Farmili

Votre poule préférée se trouve parmi ces cocottes ? épinglez cet article sur Pinterest 🙂

poules-qui-ont-la-cot

 

PartagerShare on Facebook153Share on Google+0

Articles similaires

40 Commentaires

  • Répondre
    Jean-Marie
    01/18/2016 at 3:12

    Bonjour,
    Dans la description de la poule Leghorn, vous parlez de la technique de l’éjointage (amputation du bout de l’aile). Cette méthode est interdite en France depuis 2005. Je suis surpris qu’elle soit évoquer dans votre blog!
    A l’éjointage, il faut préférer la taille des rémiges, même si celle-ci doit être refaite après chaque mue.

  • Répondre
    lydie
    01/18/2016 at 10:54

    Bonjour,
    J’aurais aimée un renseignement concernant l’une de mes poules. Ce matin après une forte geler, je suis aller nourrir mes petites poulettes et j’ai retrouvée un œuf mou et qui a était mangé, pourriez vous me dire si a quoi cela est dû? Que dois-je faire?(elles sont vermifugées) et je leurs donne un peu de vitamine pour l’hiver).
    Merci pour vos réponse

  • Répondre
    Mickaëla
    01/12/2016 at 10:42

    Bonjour,
    Nous avons commencé l’aventure poulette début octobre avec une Sussex, 2 coucous de rennes et une Maran. L’une d’entre elle fait des fientes un peu liquide et visqueuse, une autre éternue.
    L’élevage nous a conseillé de l’aspirine pour les éternuements, à raison de 1g pour 1l d’eau.
    Pouvez-vous nous dire comment les soigner ?

    merci à vous !

  • Répondre
    nguyen
    01/11/2016 at 10:42

    Bonne Année à vous et aux poules !
    Toujours très intéressants vos articles, je vous en remercie.
    Mes poules rousses sont heureuses en liberté et vraiment affectueuses.

  • Répondre
    merlin
    01/10/2016 at 5:04

    Bonjour,
    J’ai 3 poules, une Sussex, une blanche ? et une marans : elles ont fait leur mue en novembre et début décembre et fin décembre elles avaient toutes terminé ! noir de plumes pendant un mois, et là j’ai depuis 3 semaines 2 à 3 oeufs par jour : de sacrées pondeuses ces poulettes !!
    La Sussex et la marans ont quasi 2 ans et la blanche est à la fin de sa première année.
    La qualité des oeufs de la marans est remarquable ! toutes les 3 me font de très gros oeufs, mais la marans c’est énorme ! la couleur et le goût sont tout aussi remarquables.

    Et pour finir, petite info personnelle : j’ai eu une attaque de poux rouge cet été, j’ai brûlé mon poulailler et j’en ai fait un autre avec une niche en plastique : c’était mon idée de départ et c’est juste tip top !! nous avons percé 2 trous pour y mettre un nichoir, j’ai découpé un bidon de taille moyenne dans le sens de la longueur pour la ponte et le tour est joué : c’est juste exceptionnel à entretenir ! tout se démonte, un coup de jet et hop ! nickel, et mes poulettes apprécient le changement !

  • Répondre
    nathalie
    01/10/2016 at 8:27

    Bonjour et bonne année. Je me suis inscrite sur le site car mes parents vont déménager dans une maison avec jardin. Ils ont une remise avec une petite dalle en béton et le reste en terre battue le mur devant est en latte de bois. Bientôt un poulailler sera fait et justement si vous aviez des explications pour m aider à leur en faire un dans cette remise cela m aiderai beaucoup comme ç est moi qui vaut leur construire bonne journée
    Nathalie

  • Répondre
    EVE
    01/09/2016 at 11:11

    Bonne et heureuse année 2016. Moi, depuis le mois d’octobre mes poules ont cessé de pondre, sur quinze poules j’ai un œuf tous les deux jours et pourtant, le temps n’est pas au froid.Je ne comprends pas ce qu’il se passe.

  • Répondre
    EVE
    01/09/2016 at 11:11

    Bonne et heureuse année 2016. Moi, depuis le mois d’octobre mes poules ont cessé de pondre, sur quinze poules j’ai un œuf tous les deux jours et pourtant, le temps n’est pas au froid.Je ne comprends pas ce qu’il se passe.

  • Répondre
    anne
    01/09/2016 at 10:03

    Bonne Année,

    superbes les poules,je possède 2 poules rousse de vrai pondeuses

    mais un problème elles ont perdue des plumes qui ne repousse pas je suis inquiète un tour chez le véto peut etre

    Anne

    • Répondre
      Favrez
      01/10/2016 at 3:56

      Bonjour,
      L’huile de foie de morue est bon pour nos poulettes en période de mue. Peut être que ça pourra les aider…

  • Répondre
    Michel
    01/09/2016 at 9:18

    Bonjour et bonne année a tous et toutes je vient parmi vous pour un conseil j’ai qq poules et depuis qq temps je m’aperçois que j’ai souvent des œufs cassé dans les pondoirs et mangé par mes poules !! si qq un d’entre vous est dans la même situation et aurais un conseil a me donner je suis preneur , d’avance merci de votre aide
    Michel

    • Répondre
      Favrez
      01/10/2016 at 3:46

      Bonjour Michel.
      Hier midi j’ai surpris ma poule de soie se sauver dans ma pâture avec un oeuf. Elle a planté son bec dedans et cherché un endroit pour le manger tranquillement (je suppose).
      Peut être ont elles un manque de quelque chose en ce moment, avec l’hiver et le froid….
      Quelqu’un peut il nous éclairer?
      Merci

      • Répondre
        BLERIOT
        01/11/2016 at 7:25

        Bonjour. Je viens de leur donner une ration d’asticots. Elles adorent, et une blessée s’est améliorée avec grande vitesse. Bonne fin de journée.

    • Répondre
      merlin
      01/10/2016 at 5:08

      Moi aussi il y a eu des périodes où j’ai trouvé des oeufs cassés : je me suis aperçue que c’est qd elles ont faim : elles doivent avoir des périodes (comme les enfants qui grandissent) où elles ont plus faim, elles me le font savoir aussi, elles m’appellent qd elles ont vraiment faim : du coup, j’augmente le pain mouillé,les déchets et les herbes fraîches et depuis je n’ai plus d’oeufs cassés.

    • Répondre
      Karine
      01/10/2016 at 5:22

      Elles manquent sans doute de calcium. Pour les miennes, je mets des coquilles d’huîtres pilées que j’achète dans le commerce et un peu d’huile de foie de morue dans leurs graines.

      • Répondre
        Célia
        01/12/2016 at 1:53

        Bonne année à toutes les poulettes et à tous ceux qui veillent sur elles !

        Pour ma part, je suis un peu radine, donc je récupère gratos des coquilles d’huîtres auprès de la marchande qui vient sur le marché. Elle me les donne avec grand plaisir alors que je ne lui en achète jamais, j’aime pas ça ! Je les pile ensuite avec une pierre, sur une autre grosse pierre qui sert « d’enclume » (et accessoirement de promontoire pour les poules qui aiment à surveiller leur environnement depuis ce lieu). Quand je rentre dans le parc et qu’il n’y a plus de coquilles, elle se rassemblent sur cette pierre pour me dire « eh, ya plus rien là » et je leur en casse de nouvelles (au risque de leur piler le bec car elles peuvent pas s’empêcher d’être dans mes jambes, de vrais pots de colle !)
        Voilà donc pour les gens qui ont de petits moyens, une astuce. Car quand on voit le prix des sacs de coquilles en jardinerie…

      • Répondre
        Favrez
        01/12/2016 at 4:20

        Ok.merci pour les conseils

  • Répondre
    Gaelle
    01/09/2016 at 8:41

    Pour la batam (qui veut dire en réalité « naine ») le terme est désormais Poule Pékin tout simplement.
    Nous avons beaucoup de pékin, de brahma et de wyandottes entre autres, mais la plus familière et la plus facile à manipuler (bien avant la pékin) pour une famille (avec enfants) reste la race sabelpoot que vous n’évoquez même pas ! Dommage 😉

    Gaëlle

  • Répondre
    Battais
    01/09/2016 at 8:08

    Bonjour j’aurais besoin de conseils j’ai un cop de java doré, aujourd’hui il a eu une mauvaise rencontre avec un chien errant j’ai eu de la chance il ne c’est pas fait mangé, mais il a perdu ses belles plumes de sa queue pouvez vous me dire qu’es ce que je doit faire afin qu’il reparre son plumage au mieux… Merci

  • Répondre
    favre
    01/09/2016 at 6:44

    merci de vos conseils , mes poules re pondent !!!!!!!!!!

  • Répondre
    Sarah
    01/09/2016 at 3:30

    Bonjour, heureuse année 2016
    J’aime beaucoup votre esprit de bienveillance et de partage, puis votre courage vous rehausse en votre satisfaction.Et raison pour la quelle étant un débutant en la matière, je vous prie, par votre expérience de m’éclaircir sur certains points.Quel genre de poulailler faut- il pour ses poules, comment choisir ses pondeuses, et comment les entretenir.?Merci.

    • Répondre
      merlin
      01/10/2016 at 5:13

      Bonjour, moi, après avoir essuyé une attaque de poux cet été, j’ai opté pour une niche en plastique (bien moins cher) pour chien de taille moyenne pour trois belles poules, avec une porte décalée sur un côté pour y percer 2 trous et faire un nichoir de l’autre côté. J’ai découpé un bidon dans le sens de la longueur pour le pondoir et c’est super nickel ! aucun recoins pour une éventuelle attaque de poux rouges, et à nettoyer c’est le pied ! tout se démonte, au jet ou au karcher, on fait sécher et on remonte, en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire ! et même l’hiver ! c’est génial !

  • Répondre
    laska
    01/09/2016 at 3:12

    bonjour,
    je viens de commencer mon élevage de coucou de malines,
    elles donnent peut d’œufs ,mais leurs chairs est incomparable , surtout élevé naturellement , je fais mon mélange moi même
    et elles sont en total liberté avec mon étalon qui veille dessus.

  • Répondre
    Patricia BAJADOR
    01/09/2016 at 2:53

    Bonjour,
    Je vous souhaite également une année 2016 « poulement excellente » et vous remercie pour tous vos conseils que vous adressez toute l’année par mail et qu’on peut trouver sur votre site. J’ai fait l’acquisition, en plus de mes poules rousses, blanches et diverses, d’un couple de marans (coq et poule) et j’avoue que je suis impatiente de voir les premiers oeufs, en plus j’ai acheté une araucana, tout cela pour montre à mes petites filles la diversité des oeufs qu’on peut avoir. J’ai aussi une adresse près de chez moi pour acquérir de la noire d’Alsace. Mais je vais dès les beaux jours, faire une couvée « maison » pour montrer aux petites comment naissent et grandissent les poules qu’elles ont connu déjà grandes.
    Effectivement je suis pour la diversité qui me permet en plus de l’utile, de servir à l’éducation des filles. Encore très bonne année 2016. Patricia

  • Répondre
    jean
    01/09/2016 at 2:22

    Déjà a vous tous…que cette année soit pour vous de temps de croquer l’année 2016 à pleine dents.
    que cette Bonne Année 2016, que cette nouvelle année vous accompagne de délicieux bonheurs quotidiens, entouré de sublimes douceurs, d’amour, de surprises, d’amitiés, de franches rigolades, de partage et de notre bien si précieux, la santé… et sans oublier.nos très chères..cocottes !
    Pour ceux qui ne connaissent pas .. Chaque 29 de chaque mois.. une très immense de concentration sur 4 hectare lieu dit « les hérolles » juste a côté de Coulonges » 86 Vienne » page 164 carré D5 de la carte Michelin..un très grand marché de la volaille fait rien que par des amateurs… vous y trouverez ce que vous cherchez…
    Qu’on se le dise.. et faites circuler l’info si vous le pouvez !
    soyons Tous unis autour de notre passion… Jean.

  • Répondre
    joce
    01/09/2016 at 2:16

    bonjour, comment faire pour que mes poules pondeuses ne pataugent pas dans la gadoue?
    Woopie la noire et Mylène la rousse ont 25 m2 d’enclos et elles ont tout transformé en bain de boue.
    je n’ose pas les laisser aller dans le jardin de peur qu elles se sauvent dans la résidence ou sur la route. la nuit elles rentrent sagement dans leur poulailler.
    j’attends vos idées.

    • Répondre
      Karine
      01/10/2016 at 5:25

      Il faudrait peut-être couvrir l’enclos avec une bâche lorsqu’il pleut afin d’éviter que la pluie ne détrempe le terrain. Ne pouvez-vous pas provisoirement déplacer le tout le temps de laisser le terrain au repos ?

  • Répondre
    saget
    01/09/2016 at 2:03

    bonjour, j’ai un élevage de deux poules 1 rousse Mylène et une noire avec des plumes rousses nommée Woopie.
    Elles ont un enclos de 25m2 car je ne les laisses pas libre dans le jardin de peur qu’elles s’échappent.
    Le soucis est que leur enclos n’est que gadoue avec ce temps pluvieux comment faire pour qu’elles conservent un endroit herbeux et non pas gadouilleux.
    le soir elles rentrent dans leur petit poulailler bien au chaud et le matin suivant les jours j’ai 1 ou 2 œufs.

  • Répondre
    Jean Claude GUILLEMET
    01/09/2016 at 11:41

    Pour ma part j’élève des poules naines de race SERAMA, peut être un peu plus grosses qu’un pigeon, elles me suivent partout et même au jardin où elles ne peuvent guère faire de dégâts tant elles sont petites.
    Elles pondent tout le temps même en ce mois de janvier. Quand elles ont des poussins j’en prête une à l’école maternelle au grand ravissement des petits.
    Elles ont tout mon terrain et même un bosquet pour gratter et se « pouiller » et décorer la pelouse aussi d’autant que le coq est magnifique.
    Les poulets et poulettes, je les donne aux copains pour décorer leur pelouse.
    L’été elles se perchent pour la nuit dans les arbres c’est pourquoi il est dommage de leur couper les ailes, c’est leur seul moyen de défense.
    Bien amicalement à toutes et tous
    NB : je suis contre le don des Communes de poules à n’importe qui sous prétexte de diminuer les poubelles, il faut qu’elles puissent gratter se rouler dans la poussière manger de l’herbe sinon c’est le même enfer que l’élevage en batterie.

  • Répondre
    HABONIMANA
    01/09/2016 at 11:36

    Bonjour,
    Je suis encore au commencement de l’élevage,pourriez vous m’expliquer la procédure dont vous adoptez pour faire parvenir la qualité préférée a quiconque veut élever?merci d’avance!

    • Répondre
      Favrez
      01/09/2016 at 2:50

      En fait, vous voulez savoir quelles poules acheter?

      • Répondre
        HABONIMANA
        01/10/2016 at 5:51

        C’est ça,mais aussi par quels moyens elles peuvent me parvenir parce qu’on n’en détient pas dans notre Pays(BURUNDI).

        • Répondre
          Célia
          01/12/2016 at 2:00

          Pas de poules au Burundi ?? tapez « Village IMUHIRA, Muramvya – BURUNDI » dans google….

          Avant tout, renseignez-vous pour savoir si vous avez le droit d’importer des poules. Chaque pays a sa réglementation, on ne peut pas faire n’importe quoi au risque de voir le colis bloqué aux douanes et donc les animaux qui meurent. Ensuite, s’il n’y a aucun risque sanitaire à le faire, voir avec les pays limitrophes qui doivent avoir des races adaptées au climat.
          Contactez Vétérinaires et Agronomes Sans Frontière, vous pourrez peut-être avoir une aide technique voire financière pour un projet qui viserait à améliorer la nutrition des populations. Nous avons entendu depuis la France les difficultés que traverse votre pays, même si nous n’en avons pas tous les éléments de compréhension…
          Bon courage.

  • Répondre
    HENIN
    01/09/2016 at 11:07

    Pouvez-vous m’aider ?
    4 poules dans un poulailler au milieu d’un terrain de 5.000m2… tout va bien sauf que l’une d’elles, la rousse en l’occurrence, s’évertue à pondre chaque matin très tôt de son perchoir à 2 mètres du sol… Omelette garantie (les autres vont sagement plus tard dans les nids) Que me conseillez-vous ?

    • Répondre
      Favrez
      01/09/2016 at 2:49

      Bonjour,
      Peut être avez vous la possibilité de mettre un perchoir plus bas et retirer celui sur lequel elle dort….ou bricoler un système avec une petite caisse (genre caisse à clémentines en supermarché) et l’attacher sous le perchoir en faisant le tour avec un fils de fer, histoire de réceptionner l’œuf…c’est vrai que s’est dommage de les perdre sachant qu’elles pondent moins en ce moment! J’espère avoir été assez claire dans mon explication!
      Cordialement

  • Répondre
    Christiane
    01/09/2016 at 10:29

    Bonjour,tout d’abord je vous souhaite une très bonne année 2016 .Pour ma part j’espère agrandir un petit peu mon cheptel de poule.J’ai actuellement 4 poules Pékin et 2 coqs (parce que ma petite Nora une Pékin frisée a bien couvé et je n’ai pas réussi à placer un des petits coqs; du coup il est toujours là) elles sont également de bonnes pondeuses.j’ai aussi une grosse poule rousse et une grosse poule cendrée qui sont bien apprivoisées également. Quand je m’approche de leur parc elles dévalent toutes leur pré à toute vitesse pour venir me rejoindre. j’espère pouvoir acquérir une sussex, Wyandotte,et 1 marans …

  • Répondre
    Christiane
    01/09/2016 at 10:16

    Bonjour, mes meilleurs voeux également pour cette nouvelle année. J’ai 4 bantam de Pékin et 2 coqs Pékin,1poule rousse et 1 cendrée. Les 2 grosses pondent bien mais les petites Pékin aussi. Nora ma petite noirs frisée est très bonne couveuse (d’où le 2ième coq pour qui je n’ai pas trouvé preneur ).Les 2 petites dernières Aimy et Perle sont de cet été et n’ont pas encore pondu. Elles sont toutes très attachantes dès que j’approche de leur parc elles dévalent le pré en courant pour venir me voir.j’espère trouver 1 marans, 1 wyandotte, et 1 sussex …

  • Répondre
    Karine
    01/09/2016 at 9:49

    Pour ma part, j’ai 2 poules naines d’Alsace,Germaine et Philomène, vives, attachantes, elles logent dans mon écurie et n’hésitent pas à se percher au chaud sur le dos de ma jument. J’avais un magnifique coq, Nicolas mais il a disparu … Bien penser à leur couper les ailes car ces charmantes poules noires adorent se percher dans les arbres et leur petit poids leur permet de planer sur plusieurs mètres. Facile à apprivoiser, elles me suivent partout dans le jardin quand elles ne sont pas occupées à chercher des vers sous les sabots des chevaux.Bonnes pondeuses mais à race naine, oeuf nain ..

  • Répondre
    Favrez
    01/08/2016 at 8:35

    Bonsoir,
    Je vous souhaite une très bonne année 2016.
    J’ai également plusieurs poules de soie, blanches, noire, fauve et sauvage.Chantal est ma meilleure couveuse et Sidonie est ma meilleure pondeuse.
    Mon coq s’en occupe bien mais il se met toujours entre elles et moi depuis quelques jours….et me pique mes bottes.
    Il n’a pas encore 1 an mais il a déjà son petit caractère…
    J’ai ensuite un petit faible pour la brahma. Je pense en acheter au printemps, j’ai perdu la mienne il y a quelques semaines. ce sont des poules très douces et très gentilles.
    Depuis quelques semaines, j’ai 2 jeunes poules de java. On s’apprivoise doucement!
    Cordialement

  • Répondre
    Mirouille
    01/08/2016 at 8:07

    Bonsoir et meilleurs voeux aussi!
    J’ai eu une soie blanche, que j’avais appelée Monroe, en référence à Marylin avec sa robe blanche au dessus de la bouche de métro!
    Hélas, mon chat l’a tuée…
    Il faut comprendre, je venais de le retrouver après 11 mois de disparition, où il a du chasser et se nourrir pour survivre…
    Aujourd’hui, il a compris que mes poules font partie de la famille…
    Il me reste une soie noire, « Chochotte » et une Marrans, « Big Mama ».
    Ce sont mes « filles », elles sont apprivoisées et me suivent partout!
    Dès que je rentre du travail, elles arrivent en courant!
    Ma soie noire ne pond plus depuis 2 mois, mais « Big Mama » m’offre un bel oeuf tous les jours!
    Je les adore…
    Et surtout, depuis que je les ai, j’ai considérablement réduit mes déchets alimentaires!

  • Répondre