Accueil/ Elevage des poules pondeuses/ L'élevage des poules/ Les races de poules

Pourquoi faut-il au moins deux poules ?

Nous avons demandé à Roussette de lever le voile sur cette question qui taraude quiconque a voulu élever des poules un jour…

Inutile de vous dire que notre fière représentante de la communauté gallinacé a un avis bien tranché sur la question. Elle nous répond avec son franc parler légendaire.

– Bonjour Roussette, beaucoup d’humains se demandent pourquoi il faut avoir une paire de poules.

Ah bon ?!? C’est pourtant aussi simple à comprendre qu’une paire de c******* !

– ?!?

C’est pour la rime (pour les enfants je voulais dire « une paire de cerises !). D’ailleurs le parallèle n’est pas si absurde. Car vous verrez que dans le jardin vos deux poules ne se lâchent pas d’une semelle ! Elles semblent liées par un lien indéfectible… Plus sérieusement nous avons tendance à stresser un peu quand on est toutes seules. À deux on se sent soutenues. Ça aide au quotidien quand on est une poule.

Deux poules soie barbues blanche dans leur poulailler Cambridge.

– Que voulez-vous dire ?

Allons mettez-vous à ma place un instant. C’est difficile à comprendre pour vous autres les humains car vous êtes tout en haut de la chaîne alimentaire. Mais nous les poules, sommes à l’opposé de la chaîne du vivant vous comprenez ? Chaque matin quand je sors du poulailler je ne sais pas si j’aurai encore toutes mes plumes à la nuit tombée. Avec ma copine Paulette on se rassure et quand on se promène dans le jardin, tandis que l’une picore ou se prélasse au soleil, l’autre monte la garde.

– Pourtant les humains vous protègent et passent du temps avec vous, alors pourquoi ne pas vous contenter de leur présence ?

C’est vrai qu’ils s’occupent bien de nous. Ceux qui nous élèvent en plein air, je précise ! Mais ça ne suffit pas. Personne ne me comprend mieux que Paulette et je pense que toutes les poules diront la même chose de leur copine de perchoir.

– Justement. Arrive-t-il que deux poules ne s’entendent pas ?

Quand on est deux on se soutient, c’est une règle d’or chez les poules. Quand on ne se connaît pas au début on se tire un peu la crête mais après quelques jours on devient les meilleures copines du monde. Ça doit être instinctif je suppose. Il faut dire qu’on a assez à faire avec les renards, les belettes, les rapaces et autres prédateurs. Si en plus on n’est pas solidaires où va-t-on je vous le demande !

– Vous avez bien raison, il ne faut pas se brouiller 😉

C’est bien dit ! Et puisque vous aimez vous aussi les jeux de mots, notez qu’on ne pond pas que pour le blé : pour qu’une poule ponde, il faut non seulement qu’elle soit bien nourrie mais surtout qu’elle se sente en sécurité. Et pour ça, rien de mieux qu’une bonne copine ! À bon entendeur…

Pour découvrir le poulailler Cambridge (en photos), revoyez le reportage de Silence ça Pousse ! consacré à la mini ferme :

Accueil/ L'élevage des poules

Quand adopter une poule ?

« À quelle saison acheter des poules ? » Voilà une question qu’on nous pose souvent. La réponse est assez simple : n’importe quand ! Ou presque…

Le printemps est clairement la période idéale pour accueillir vos poulettes. Chaque année en mars c’est le même rituel : le premier week-end printanier annonce des achats de poules en rafales… un phénomène réglé comme du papier à musique, un peu comme le retour des hirondelles en avril ! Sauf que pour être livrées prêtes à pondre fin mars chez vous, nos poules se préparent depuis Noël en coulisse, bien au chaud à la ferme.

Pour nous pas de répit, chaque mois de l’année connaît une étape importante dans la vie des poules, qu’elles soient au stade de la reproduction, de l’œuf incubé ou du poussin sous lampe chauffante. Les œufs sont récoltés toute l’année pour pouvoir vous expédier des poules à n’importe quelle saison.

Puisque les cocottes pondent traditionnellement moins entre décembre et février, mois pendant lesquels la luminosité est faible, on peut rencontrer des difficultés à honorer toutes les commandes de poulettes pendant les beaux jours (eh oui, les poussins sont nés pendant l’hiver…).

Au printemps les poules trouvent une partie de leur alimentation dans le jardin.

Pour cette raison les poulettes livrées au printemps ont généralement 4 à 6 mois tandis que celle livrées en septembre sont nées pendant le printemps, 4 mois plus tôt. On accueille ainsi à la meilleure période de l’année des poules nées pendant les cycles de reproduction naturels.

En principe rien n’empêche d’accueillir des poules en plein mois de janvier ou au mois d’août, deux périodes généralement plus calmes au jardin. Dans ce cas on sera vigilant sur la qualité du poulailler qui devra non seulement offrir une bonne isolation contre le froid, mais également contre la canicule en été. Attention : commander ses poules en ligne pour une livraison en express à domicile est une solution qui fonctionne bien, toutefois en cas de températures négatives ou au-dessus de 30° degrés, les transporteurs suspendent généralement les expéditions afin d’éviter le moindre risque. Surveillez la météo une semaine à l’avance pour être tranquilles 😉

En dehors de ces quelques points de vigilance, nous vous conseillons de faire comme les poules : profitez du jardin en toutes saisons ! En effet qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, une poule a toujours besoin de se dégourdir les pattes à l’extérieur…

Accueil/ Les maladies/ Maladies et soins des poules

Les 10 règles sanitaires pour vos poules

L’autre soir, tandis que je regardais la télévision avec mes amies poulettes (notre fermier nous laisse la regarder par la fenêtre tous les dimanches soir), nous sommes tombées sur un reportage sur le retour des poules en ville. Et là je dois vous le dire, mes copines et moi on est tombées du perchoir !

On voyait une jeune femme qui élevait des poules sur un balcon. Elle habitait dans un immeuble d’habitation en zone urbaine. La fenêtre restait ouverte et les poules déambulaient librement entre la petite terrasse et la cuisine, faisant leurs fientes çà et là, non loin des denrées alimentaires des humains (!). Sachez-le : si les poules possèdent des facultés étonnantes et peuvent se montrer très familières et attachantes, il leur est malheureusement impossible d’apprendre à faire leurs fientes à l’extérieur ou dans un bac à litière.

Cette jeune femme aimait ses poules et leur offrait des conditions d’élevage infiniment meilleures que celles de nos pauvres collègues élevées en cages. Mais là n’est pas la question. Ce qui nous pose problème, à moi et mes copines à crêtes, c’est le message véhiculé par le reportage : on pourrait élever sa poule comme un chat ou un hamster. Bref, comme n’importe quel animal de compagnie. À cette affirmation nous devons apporter une nuance : « oui… et non ! »

Si on parle de respect, de soin et d’amour, alors oui la poule peut (et doit !) être élevée comme tout autre animal de compagnie.

Si nous parlons de mode de vie et de rapport physique à l’animal, on doit impérativement dresser une ligne entre le chien ou le chat d’une part, et la poule ou tout autre volaille d’autre part.

Non, la poule ne peut en aucun cas vivre à l’intérieur, qu’il s’agisse d’une poule naine ou d’une poule pondeuse. Et non, une poule ne peut pas être élevée sur un balcon ! Pour être heureuse et pour éviter tout risque sanitaire pour les humains (au premier rang desquels une contamination aux salmonelles), vous devez respecter les 10 règles de base (voire de bon sens !) suivantes :

  1. Loger ses poules dans un poulailler de qualité… à l’extérieur !
  2. S’assurer que chaque poule dispose au minimum de 5 à 10 m2 d’espace herbeux
  3. Nettoyer le poulailler 1 fois par semaine et renouveler intégralement la litière
  4. 1 fois par mois, appliquer un traitement antiparasitaire dans le poulailler
  5. Porter des gants + un masque à chaque nettoyage pour éviter les poussières
  6. Ne pas faire de bisous à vos poules ! Elles n’aiment pas çà de toute façon 😉
  7. Lorsque vous devez manipuler une poule, portez des gants
  8. Ne pas laisser vos poules pénétrer à l’intérieur de la maison
  9. Là où vos poules ont l’habitude de se « poudrer » mettez du sable fin avec un peu de poudre antiparasitaire ou terre de diatomée
  10. Vermifugez vos poules au moins 1 fois par an, au printemps et/ou à l’automne.

Voilà, vous savez l’essentiel !

Roussette

Accueil/ Le poulailler

Je cherche un poulailler pas cher !

poulailler cambridge

Vous voulez adopter des poules mais vous ne voulez pas vous ruiner dans l’achat d’un poulailler ? Vous avez bien raison !

Avant de vous lancer dans la recherche d’une maison pour vos poules, prenez le temps de lire les caractéristiques techniques du mobilier avant de sortir la carte de paiement ! En effet à quoi bon acheter un poulailler 150 euros s’il ne tient pas l’hiver dans votre jardin ? L’abri rejoindra les encombrants, vos poules n’auront plus la crête au sec… bref : une pure perte. Continue Reading…

Accueil/ Le poulailler

Top 15 des poulaillers les plus fous !

10-poulaillers-fous

Si les humains adorent la décoration intérieure, qu’en est-il de nos amies les poules ? Il existe une multitude de poulaillers tous plus fous les uns que les autres ! Un poulailler tout droit sorti du Seigneur des Anneaux ou un poulailler fusée pour emmener vos poules sur la Lune, l’inspiration de nos éleveurs passionnés n’a pas de limite ! Leur point commun : ils veulent le plus beau poulailler pour leurs cocottes. Découvrez une sélection des 15 poulaillers les plus fous dénichés sur le web 😉  Continue Reading…