Accueil/ Actualités

L’œuf et ses bienfaits sur la santé

oeuf-avantages-nutritionnels

L’oeuf est un aliment incontournable de la table. Imaginez que chaque année plus de 50 millions de poules s’activent pour produire les 14,5 milliards d’oeufs que nous consommons rien qu’en France. Presque une poule par habitant ! L’oeuf est souvent pris comme un aliment de référence par les nutritionnistes car c’est un véritable concentré de nutriments à haute valeur biologique, source de protéines riches en acides aminés essentiels. En somme, l’oeuf est notre allié santé !

Les protéines « parfaites » de l’oeuf

Les protéines sont indispensables pour le bon fonctionnement de notre organisme, en particulier les muscles, la peau et les organes. Elles stimulent et renforcent notre système immunitaire de même que notre système cardiovasculaire et hormonal. Les protéines sont donc essentielles et celles contenues dans l’oeuf sont non seulement présentes en quantité importante, mais de surcroit elles sont hautement qualitatives. Contrairement à une idée répandue, elles sont réparties de manière équitable entre le jaune et le blanc.

Deux oeufs apportent autant de protéines que 100 grammes de viande ou de poisson.

Les protéines apportées par l’oeuf sont riches en acides aminés essentiels, c’est à dire que notre corps ne peut pas les synthétiser seul. De plus, ces protéines sont dites très digestibles car elles sont valorisées dans leur quasi totalité par l’organisme humain. Après un vaste projet de recherche, de 2008 à 2011, l’INRA et AgroParisTech ont confirmé une valeur biologique des protéines de l’oeuf égale à celle des protéines de lait de vache et plus élevée que celle du soja ou du pois ! On comprend mieux pourquoi les sportifs consomment beaucoup d’oeufs 🙂

Pour tirer parti des bienfaits nutritifs de l’oeuf et en particulier des protéines, consommez-le dans les 10 jours.

Protéines du blanc d'oeuf

  • Ovalbumine : coagulation
  • Ovotransferrine : fixe le fer, antimicrobien
  • Ovomucoïde : antiprotéase
  • Lysozyme : lyse la paroi des bactéries Gram +
  • Ovomucine : viscosité
  • Flavoprotéine : fixe la riboflavine ou vitamine B2
  • Avidine : fixe la biotine ou vitamine B8

Source : INRA.

Quelle cuisson pour une parfaite digestion ?

Pour une digestion presque totale des protéines de l’oeuf, il est conseillé de le passer à la casserole 🙂 À l’état cru, celles-ci ne sont digérées qu’à moitié. Mais attention à ne pas trop cuire votre oeuf si vous voulez préserver sa bonne assimilation et la qualité des protéines. N’en déplaise aux amateurs d’oeufs durs, pour que l’oeuf vous offre tous ses bienfaits il est vivement conseillé de le consommer poché ou mollet.

oeuf-avantages-nutritionnels-2

Des bons lipides en veux-tu ? En voilà !

Qu’est-ce que les lipides ? L’un des sept constituants de base de notre alimentation avec les glucides, les vitamines, les protéines, les oligo-éléments, les minéraux et l’eau. Il s’agit des graisses que nous consommons tous les jours, mais contrairement aux idées reçues ces graisses ne sont pas forcément mauvaises, bien au contraire elles sont essentielles ! En effet les lipides vont participer à la structure et à la fonction des membranes cellulaires, ils interviennent dans plusieurs fonctions biologiques de notre corps.

Selon le site Manger Bouger – programme national de nutrition & santé – les lipides sont « des constituants majeurs des matières grasses comme les huiles, les margarines, le beurre, les graisses animales, etc. (1 g de lipides = 9 kcal). Mais ils sont également présents dans de nombreux autres aliments.

On distingue :

  • les lipides « visibles » ajoutés aux aliments au moment de la cuisson ou à table (huile pour cuire un steak, beurre ou margarine sur les tartines, assaisonnement des salades) ;
  • les lipides « cachés » présents naturellement dans l’aliment (noix, avocat, olive, fromages, viandes…) ou ajoutés, sans que l’on puisse les distinguer,dans un aliment acheté préparé (viennoiserie, barre chocolatée, charcuterie…). »

Dans l’oeuf, le jaune est la partie qui contient tous les lipides, des triglycérides (des acides gras insaturés) pour les deux tiers, dont la qualité nutritionnelle est optimale et la digestibilité excellente.

N’ayez plus peur du cholestérol dans l’oeuf ! 

Riche en cholestérol, l’oeuf a longtemps été accusé d’augmenter le taux de cholestérol sanguin. Cette mauvaise réputation a même entrainé une chute de sa consommation de près de 25% dans les années 1980. Pourtant, après plusieurs études scientifiques menées sur le sujet, il a finalement été établi que l’apport de cholestérol alimentaire dans le cadre d’une consommation d’oeufs journalière n’avait aucune influence sur le taux de cholestérol sanguin. Autrement dit, la consommation d’œufs n’entraine pas de risque accru de maladies cardiovasculaires. Bien au contraire, ses bénéfices nutritionnels sont tels qu’on préconise un oeuf par jour. Allez, tous à vos coquetiers 😉

oeuf-coque

Lorsqu’on étudie l’évolution du cholestérol sanguin (celui fabriqué par le foie), il apparaît que son augmentation, lorsqu’elle résulte de la consommation d’un œuf, concerne très peu le “mauvais” cholestérol. Si certaines personnes affichent un taux trop élevé de “mauvais” cholestérol, ce n’est donc pas parce qu’elles ont mangé trop d’œufs, mais bien parce que leur organisme en a fabriqué une trop grande quantité à partir d’une alimentation déséquilibrée et, surtout, trop riche en acides gras saturés.

Si l’oeuf occupe une place centrale dans notre alimentation depuis des siècles c’est donc pour d’excellentes raisons, et guidés par leur bon sens nos ancêtres ont très tôt compris l’intérêt d’élever des poules. Le fameux « bon sens paysan »…

Vous aussi, laissez donc s’exprimer le petit paysan qui sommeille en vous. Adoptez quelques poules et récoltez vos bons oeufs 😉

Vous adorez les oeufs ? Épinglez ses bienfaits sur Pinterest 😉

bienfaits-oeufs-proteines

PartagerShare on Facebook207Share on Google+0

Articles similaires

Aucun commentaires

Répondre